321flac.com

° Tout savoir sur le FLAC °

Stockage des fichiers FLAC : disque optique, clé USB ou disque dur ?

Vous avez entrepris la compression de votre musique avec FLAC. Vous devez maintenant faire face à de nouveaux problèmes. Le premier d’entre eux sera probablement le stockage ou l’archivage. Sur quel média conserver vos fichiers FLAC ?

Pour ceux qui trouveraient cette idée (le stockage) étrange, nous vous rappelons qu’il faut toujours stocker les fichiers important hors de son ordinateur. Ceci pour des raisons de sécurité. La vie d’un ordinateur (surtout lorsqu’il mobile) est très mouvementé. Panne, perte, vole, chute, surtensions, virus… les dangers ne manquent pas.

Maintenant que vous avez bien peur, se pose à vous l’éternelle question : sur quoi sauvegarder sa musique ? Vaste problème. De nombreuses solutions existent avec chacune des avantage et des inconvénient. C’est aussi une question d’argent. Le stockage informatique à coût et il est loin d’être négligeable surtout lorsqu’on privilégie la sécurité.

Nous n’allons pas abordés ici en détails tout les aspects de ce passionnant sujet. Il y aurait de quoi remplir des pages entières. Nous nous contenterons de vous fournir quelques éléments de réflexion plutôt critiques. Car en à la fin c’est vous qui déciderez…

Clé USB

Qui ne connais pas les clé USB. C’est probablement, le premier support de stockage auquel vous avez pensez lorsque vous avez voulu conserver votre musique. Petit, léger, facile à utiliser les clés USB n’ont qu’un seul défaut : le prix (et dans une moindre mesure la fiabilité).

Même à 4 € la clé, il vous en faudra des dizaines voir même des centaine pour obtenir l’équivalent d’un disque dur. Sans compter sur gestion. Il faudra se souvenir que l’intégral des Pink Floyd est sur la clé 128 rouge et pas sur la verte 79.

Le disque dur (externe)

Plus gros, plus performant, plus spacieux, le disque externe aura probablement les faveurs de beaucoup d’entre vous. C’est normal. Il s’utilise comme une clé USB et pour quelques dizaines d’euros vous avez plusieurs Tera-octets. Difficile de faire mieux.

Un disque dur reste un composant sensible. Le moindre problème mécanique, électronique ou une simple corruption de la table d’allocation des fichiers (FAT) vous expose à des pertes énormes. En outre, la durée de conservation des données est d’environ une dizaine d’années. Vous n’avez jamais eu de mésaventure avec vos disque dur (interne ou externe). Tant mieux ! Et si vous êtes croyant, il temps de prier pour que cela dur encore longtemps. Car les disques durs qui ne s’allume plus du jour au lendemain ne sont pas des légendes urbaines que se raconte les Geeks le soir sur Twitter.

Disques optiques

La constante baisse des prix des disques durs nous permet d’accéder à des produits de grande capacité pour moins de 100 euros. Le prix au Go est de quelques centimes. Il rivalise avec celui des supports optiques (DVD-R, BD-R…) dont le cours est artificiellement maintenu élevé en France à cause d’une redevance « droit d’auteur ».

De plus, les disques durs lorsqu’ils sont installés dans des boîtiers externes (USB, eSATA, Firewire) deviennent nomades et restent très rapides d’accès. Bref, que des avantages ? Non.

Avec les CD-R ou DVD-R (et pourquoi pas Blu-ray), les pannes mécaniques ou électroniques (ou électrique) n’existent pas. Ils sont également insensibles aux champs magnétiques. En revanche, la gravure prend du temps et demande un minimum d’organisation. La durée de conservation varie selon la qualité de vos supports (et de la gravure !) et des conditions de conservation. Difficile de donner un chiffre. Certains disques tiendrons de 10 ou 15 ans facilement, d’autres auront tout perdu en 1 an…

Le NAS

Le NAS représente pour beaucoup la solution ultime pour le stockage. Pour le stockage, oui mais pas pour l’archivage. Il ne faut non plus perdre de vue le coût (achat, entretien, consommation électrique) sur le long terme. Enfin, l’installation, la gestion, l’utilisation d’un NAS est plus complexe qu’un simple disque dur externe.

Très souvent la conservation des données au sein d’un NAS se fait sur plusieurs disques (RAID). Cela représente aux yeux de beaucoup la quintessence de la sécurité. La réalité n’est pas si simple. S’il est évident qu’un NAS avec un RAID offre plus de sécurité qu’un simple disque externe (DAS), il ne faut oubliez qu’un NAS tombe en panne comme n’importe quel appareil. Il faut donc sauvegarder la sauvegarde ! Cela engendre encore des frais supplémentaires…

Le stockage en ligne (cloud)

Pourquoi acheter des supports physiques pour stocker de la musique dématérialisé ? Qui à dit paradoxe ? Vous, là, au fond, dehors ! Restons sérieux. Cette solution est très pratique. Au lieu de transférer vos précieux FLAC sur un disque ou un NAS, vous envoyer le tout sur un groupe de machines distantes quelque part sur internet (vive le cloud computing). Vos fichiers sont a l’abri. Pour y accéder, une simple connexion internet suffit. Voilà l’un des problèmes, un accès internet est indispensable. Pas d’internet, pas de musique… Si vous avez plusieurs Téra-octects de musique, il faudra une connexion rapide, très rapide, si vous voulez envoyez tout avant l’age de votre retraite. Le prix est aussi un frein (pour le moment). La sécurité, de ce genre de solution n’est pas infaillible. Il suffit que quelqu’un pirate votre compte pour tout perdre. Mais, les virus, pirates informatiques et problèmes de sécurité, nous vous rassurons, ne sont que des concepts pour fans de science-fiction (ou pas).

Vous l’avez compris, la solution miracle n’existe pas. Il faudra composer avec vos envies, vos moyens, mais aussi de l’importance que vous accordez à vos fichiers FLAC. Sont-ils sacrifiables ? Récupérable facilement ? Car de votre exigence au niveau sécurité dépendra en grande partie la prix de la conservation de votre musique. Les plus anciens regretterons sans doute le temps du vinyle, cassette ou CD. Belle époque mais la marche du progrès est ainsi.

Précédent

Faut-il encore extraire la musique de ses CD Audio ?

Suivant

Quels problèmes peuvent survenir lorsqu’on achète des FLAC en ligne ?

  1. Burnel

    SVP
    Vérifiez votre orthographe. c’est très gênant à la lecture de vos articles.
    Désolée. j’ai dû interrompre ma lecture.
    Bien à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén