Lorsque vous compressez de la musique avec l’aide du Codec FLAC, le logiciel vous demande parfois quel taux de compression vous voulez. Vous savez que FLAC ne dégrade absolument pas les propriétés acoustiques de vos morceaux de musique. Du coup, vous êtes nombreux à choisir le niveau de compression le plus fort, c’est-à-dire le niveau 8.

Une compression maximale vous fait gagner de la place. Ce gain n’est pas gratuit. Pour atteindre son objectif, l’algorithme à besoin de plus de puissance pour ses calculs. Le temps de compression s’allonge. La puissance nécessaire pour la décompression (lecture, écoute) augmente aussi (dans des proportions plus modestes, il est vrai).

La compression maximale est-elle si intéressante ?

Pour le savoir, j’ai réalisé quelques tests. En voici les résultats :

Compression d’un morceau de musique « pop » de 41,9 Mo :

Niv. Comp.Taille (Mo)Gain (Mo)Gain (%)
025,816,138,42
125,216,739,86
225,116,840,1
325,116,840,1
424,417,541,77
524,317,642
624,317,642
724,317,642
824,217,742,24

Aucune donnée sur le temps. Sur un seul fichier, de petite taille, la compression était quasi instantanée.

Nouveau test. Cette fois avec un fichier WAV plus gros. Il est constitué d’extrait représentant plusieurs genres musicaux (classique, rock, smooth jazz, electro, ambiant et pop). Le tout pèse 599 Mo.

Niv.
compression
Taille (Mo)Gain (Mo)Gain (%)Temps de compression
037722237,0600:08
137122838,0600:09
237022938,2300:11
336223739,5700:11
435624340,5700:13
535524440,7300:17
635524440,7300:18
735424540,9000:41
835324641,0701:01

Pour ce fichier, le meilleur rapport compression/temps est à 6. La mise en oeuvre de la compression maximale vous fait gagner 2 Mo. Malheureusement, il faudra 40 secondes de plus au Codec FLAC pour libérer cet espace disque. Notez que le niveau 4 représente, lui aussi, un bon compromis.

Remarque
L’efficacité de l’algorithme de compression varie selon la nature du son. Ce qui est valable ici pour mon test ne le sera peut-être pas pour vous.

Conclusion

Sur la base des tests ci-dessus, on peut dire qu’une compression de niveau 8 vous offre un gain de place marginal par rapport à un niveau 4 à 6.

Compresser sa musique avec un niveau 8 ne servirait donc à rien ? Nous savons que les petits ruisseaux font les grandes rivières. Gagner quelques méga-octets est négligeable pour un seul CD. Les enjeux changent si vous gérez plusieurs centaines ou des milliers de CD.

Mais, êtes-vous prêt à mettre 3 fois plus de temps pour compresser votre musique en FLAC ? À raison de 40 secondes de plus par CD, cela représente vite des heures de compression. Des heures pendant lesquelles votre processeur chauffe et consomme beaucoup d’électricité.

Tout est une question de priorité. Vos priorités.

Mise à jour: cet article est un peu ancien, avec les processeurs récents et les appareils actuels lisant le FLAC, la compression maximale semble pouvoir être utilisée sans soucis.